Afficher cette page en : Français Néerlandais
  RECHERCHER

Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
Recherche de A à Z
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications >GRIPPE AVIAIRE : LA BELGIQUE RETROUVE...
Communiqué de presse (03/06/2022) Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur Facebook LinkedIn


GRIPPE AVIAIRE : LA BELGIQUE RETROUVE SON STATUT INDEMNE AU NIVEAU INTERNATIONAL

 

L’Organisation mondiale de la santé animale (WOAH - OIE), en approuvant l’auto-déclaration du statut indemne d’infection par les virus de l'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) chez les volailles introduite par la Belgique et qu’elle a publié ce 20 mai 2022, reconnaît le statut indemne de notre pays.

Durant l’été 2021, une activité plus accrue d’IAHP avait été observée en Russie et au Kazakhstan. Ces pays étant des lieux où beaucoup d’oiseaux aquatiques européens se reproduisent avant de revenir, une vague plus intense de grippe aviaire était donc attendue en Europe.

 

Dès le début du mois d’octobre 2021, de très nombreux cas d’infections par le virus de l’IAHP de type H5N1 ont été notifiés dans toute l’Europe, autant chez les oiseaux sauvages que chez les volailles. En Belgique, une « période à risque accru » a été déclarée le 15 novembre pour endiguer la propagation du virus après la première détection d’un oiseau sauvage infecté sur notre territoire le 11 novembre. L’application de mesures de biosécurité supplémentaires chez les détenteurs de volailles et d’oiseaux qui en ont découlé ont permis de limiter les cas d’IAHP chez nous. Au total, durant cette saison de grippe aviaire, 6 foyers d’IAHP chez des détenteurs amateurs et professionnels de volailles ont été détectés en Belgique, dont le dernier en date du 29 mars 2022.

Nous avions alors perdu notre statut indemne auprès de l’OIE, entraînant notamment de fortes limitations pour nos exportations de volailles et leurs produits vers les pays tiers.

Le recouvrement de notre statut indemne permettra de lever de nombreux embargos et de permettre le rétablissement de nos exportations.

 

La prudence reste de mise !

 

Habituellement, le virus disparait au printemps avec la migration des grands groupes d’oiseaux aquatiques vers leurs lieux de reproduction en Asie. Mais, depuis deux ans, la maladie perdure plus longtemps maintenant une pression d’infection continue. Cette année, des cas d’IAHP ont encore été déclarés en Belgique jusqu'à la mi-avril et dans le reste de l’Europe des cas d’influenza aviaire sont encore détectés actuellement chez les oiseaux sauvages.

 

Cependant, avec la migration des oiseaux aquatiques, la pression d’infection a diminué ces dernières semaines et cela a permis de lever certaines mesures qui avaient été mises en place avec la déclaration de la période à risque accru. Les mesures ont ainsi été adaptées le 14 mai dernier mais la période de risque accru elle-même n’est pas levée en raison de la persistance du virus. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la communication concernant ces assouplissements via ce lien.

 

La circulation du virus reste encore active dans les populations d’oiseaux sauvage en Europe et le risque d'infection pour les détenteurs de volailles et d’oiseaux est réel. En 2021, lors de l’accalmie de l’épidémie de grippe aviaire, la Belgique avait également pu récupérer son statut indemne d’IAHP auprès de l’OIE à la fin du mois d’avril. Malheureusement, ce statut avait été reperdu quelques mois plus tard la même année. Il est donc plus que jamais important de redoubler de vigilance et de continuer à appliquer une biosécurité stricte pour préserver ce statut. Les mesures applicables en Belgique peuvent être consultées sur le site internet de l’AFSCA via ce lien.

 

David Clarinval, Ministre fédéral de l’Agriculture « Je me réjouis que la Belgique retrouve enfin son statut indemne au niveau international. Cette nouvelle va permettre au secteur d’envisager la levée des embargos décrétés par plusieurs pays tiers et la reprise des échanges commerciaux. Les professionnels étant déjà confrontés à suffisamment de difficultés compte tenu du contexte économique actuel, la récupération du statut indemne est réellement synonyme de bonne nouvelle ».



  Personne de contact pour la presse:
Aline Van den Broeck
aline.vandenbroeck@afsca.be
Tél. : 0497 59 24 69
Notre mission est de veiller à ce que tous les acteurs de la chaîne fournissent aux consommateurs et les uns aux autres une assurance optimale que les aliments, les animaux, les plantes et les produits qu'ils consomment, utilisent ou détiennent sont fiables, sûrs et protégés, maintenant et à l'avenir.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 03.06.2022    |   Haut de la page
Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Notre politique de cookies   |   Déclaration sur l'accessibilité   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA - Tous droits réservés   |   Extranet