Afficher cette page en : Français Néerlandais
  RECHERCHER

Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
Recherche de A à Z
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > MISE A JOUR : 62 infections à la ...
Communiqué de presse (13/05/2022) Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur Facebook LinkedIn


MISE A JOUR : 62 infections à la salmonelle en Belgique liées à l'usine Ferrero d'Arlon

  Depuis que plusieurs cas de salmonellose ont été signalés en Europe, l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA), le Laboratoire National de Référence de Salmonella Sciensano et les Communautés (Agence Soins et Santé, Aviq et GGC Bruxelles) mènent une enquête sur de possibles infections à la salmonelle liées en Belgique. Cette enquête montre que 62 cas sont liés à cette épidémie de salmonelle. Aucune augmentation significative du nombre d'infections n'est attendue.

Le mois dernier, en avril, un lien a été établi entre les consommateurs tombés malades après avoir consommé divers produits de chocolat Kinder et l'usine Ferrero d'Arlon. Grâce à des analyses génétiques approfondies d'échantillons de selles (par Sciensano) et à des entretiens avec des patients (par les Communautés), il a été confirmé que 62 cas de salmonellose en Belgique étaient liés à l'épidémie de salmonelles.

L'ECDC (Centre européen de prévention et de contrôle des maladies) fait état des chiffres des cas confirmés de salmonellose en Europe et au Royaume-Uni liés à l'usine Ferrero d'Arlon. Les chiffres pour la Belgique leur seront envoyés afin qu'ils puissent être mis à jour.

Une enquête a également été ouverte par le parquet de la province de Luxembourg. Seul le parquet communiquera sur cette enquête. L'AFSCA continuera bien entendu à informer les consommateurs.


Redémarrage de l'usine d'Arlon

L’AFSCA a décidé en avril de retirer l'autorisation de l'usine d'Arlon et de rappeler auprès des consommateurs tous les produits de la gamme Kinder qui y sont fabriqués. À la fin de la semaine dernière, Ferrero a officiellement soumis à l’AFSCA une nouvelle demande d'autorisation pour le site. Si les conclusions de l'évaluation de l'AFSCA sont favorables, une autorisation provisoire sera accordée. Elle sera évaluée après 3 mois. Ferrero met actuellement tout en œuvre pour redémarrer ses activités dans les meilleurs délais. La coopération à cet égard se déroule bien jusqu'à présent.

David Clarinval, le ministre fédéral de l’Agriculture : « Je me réjouis de la bonne collaboration actuelle entre l'AFSCA et l'entreprise Ferrero à Arlon. Tout est mis en œuvre pour redémarrer la production le plus rapidement possible, par le biais d'une autorisation provisoire et avec pour priorité absolue la sécurité des consommateurs. La décision prise par l'AFSCA en avril de retirer l'autorisation de l'usine n'était pas prise à la légère. L'impact a été énorme, notamment pour les nombreux employés de l'entreprise. Nous travaillons à une réouverture rapide, ce qui sera une nouvelle très positive pour l’entreprise, les travailleurs, et les amateurs de friandises ! »


Personnes de contact pour la presse :

Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire - AFSCA
Aline Van den Broeck - Porte-parole FR, via T : 0497 59 24 69

Pour toute question concernant l'enquête sur Ferrero, veuillez contacter le Parquet de Luxembourg, section Neufchâteau :
Anne-Sophie GUILMOT - Substitut du Procureur du Roi : 084/ 470.224
Notre mission est de veiller à ce que tous les acteurs de la chaîne fournissent aux consommateurs et les uns aux autres une assurance optimale que les aliments, les animaux, les plantes et les produits qu'ils consomment, utilisent ou détiennent sont fiables, sûrs et protégés, maintenant et à l'avenir.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 13.05.2022    |   Haut de la page
Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Notre politique de cookies   |   Déclaration sur l'accessibilité   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA - Tous droits réservés   |   Extranet