Afficher cette page en : Français Néerlandais
  RECHERCHER

Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
Recherche de A à Z
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > Grippe aviaire H5 : Foyer d'influenza aviaire ...
Communiqué de presse (28/12/2021) Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur Facebook LinkedIn


Grippe aviaire H5 : Foyer d'influenza aviaire hautement pathogène confirmé dans une exploitation commerciale à Veurne

  Un foyer de grippe aviaire hautement pathogène a été constaté dans une exploitation commerciale de volailles à Veurne. Afin d’éviter toute autre propagation du virus, et conformément aux législations européennes et belges, les volailles encore présentes dans cette exploitation seront euthanasiées, et une zone de protection de 3 km, ainsi qu’une zone de surveillance de 10 km, sont désormais établies autour du foyer.

Outre les mesures déjà en place afin d’empêcher la propagation du virus (voir communiqué de presse du 12 novembre), une zone de protection d’un rayon de 3 km et une zone de surveillance d'un rayon de 10 km ont été établies autour de cette exploitation avicole. Les nouvelles zones s'ajoutent à celles qui ont été délimitées début décembre à la suite de la contamination dans la zone d’Alveringem et en partie à cheval sur la frontière française. Au sein de ces deux zones, des mesures supplémentaires à celles en place dans tout le pays sont prises, afin de contrer le virus de la grippe aviaire.

Le déplacement de volailles, d’autres oiseaux et d’œufs à couver est interdit (le transit à travers la zone est en revanche autorisé). En outre, chaque éleveur professionnel de volailles doit dresser dans les 24 heures un inventaire reprenant le nombre d'animaux qu’il détient par espèce. Si l’éleveur constate un signe de maladie parmi ses volailles ou oiseaux, un vétérinaire doit être consulté.

Dans cette zone, des mesures strictes de biosécurité sont imposées aux entreprises professionnelles.

Le confinement des volailles reste obligatoire dans tout le pays, même pour les détenteurs particuliers !

L'AFSCA rappelle à tous les éleveurs de volailles et aux détenteurs particuliers belges que l’obligation de confiner ou de placer sous filets leurs volailles est toujours d’application, de manière à éviter tout contact avec les oiseaux sauvages.
Lorsqu'ils constatent une augmentation de la mortalité, ou tout autre symptôme lié à la maladie, ils doivent contacter immédiatement leur vétérinaire.

Toutes les mesures peuvent être consultées sur le site web de l’Agence :
https://www.favv-afsca.be/professionnels/productionanimale/santeanimale/grippeaviaire/mesures.asp

Ces mesures ont pour but d’empêcher les volailles d'entrer en contact avec des oiseaux sauvages contaminés par le virus de la grippe aviaire et donc à les protéger.

En cas de constat d’une mortalité élevée ou de tout autre symptôme de maladie, il est important de contacter immédiatement un vétérinaire. En outre, nous demandons aux promeneurs de signaler les oiseaux sauvages morts via le numéro de téléphone gratuit 0800/99 777.

David Clarinval, Ministre de l’Agriculture : “Je suis de très près l’évolution des infections dans les élevages belges. Je demande à tous les particuliers et aux professionnels du secteur de la volaille de respecter scrupuleusement toutes les règles de biosécurité afin de revenir le plus vite possible à une situation normale, et ce dans l’intérêt de tous.”


Qu’est-ce que le virus de la grippe aviaire ?
L’Influenza aviaire (IA) ou grippe aviaire est une maladie virale très contagieuse à laquelle toutes les espèces d’oiseaux sont vraisemblablement sensibles. Il n’y a pas d’indication scientifique que ce virus H5 soit également dangereux pour l'homme. La nature des symptômes et l’évolution de la maladie dépendent du caractère pathogène de la souche virale, de l’animal touché, de l’environnement et d’autres infections éventuelles. La contamination peut se produire par contact direct avec des animaux malades ou par exposition à du matériel contaminé, comme des déjections ou des caisses sales. Une contamination indirecte est également possible par l'air, mais sur des distances relativement courtes.

L’AFSCA et la santé animale
Si l'AFSCA est connue pour ses contrôles à travers l’ensemble de la chaîne alimentaire, l'Agence est également responsable de la prévention des maladies animales réglementées et de la lutte contre celles-ci. En ce qui concerne la grippe aviaire, l'Agence travaille en étroite collaboration avec les autorités régionales.

L’AFSCA a lancé une campagne de sensibilisation expliquant plus en détail la maladie et comment appliquer les mesures correctement, vous trouverez davantage d’informations via ce site internet.



  Personne de contact pour la presse:
Jean-Sébastien Walhin
jean-sebastien.walhin@afsca.be
Tél. : 0476 88 50 77
Notre mission est de veiller à ce que tous les acteurs de la chaîne fournissent aux consommateurs et les uns aux autres une assurance optimale que les aliments, les animaux, les plantes et les produits qu'ils consomment, utilisent ou détiennent sont fiables, sûrs et protégés, maintenant et à l'avenir.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 28.12.2021    |   Haut de la page
Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Notre politique de cookies   |   Déclaration sur l'accessibilité   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA - Tous droits réservés   |   Extranet