Afficher cette page en : Français Néerlandais
  RECHERCHER

Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
Recherche de A à Z
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > Contrôle d’une épicerie dans le village de ...
Communiqué de presse (27/01/2021) Nous suivre sur TwitterNous suivre sur Facebook


Contrôle d’une épicerie dans le village de Sart-lez-Spa : l’AFSCA a rencontré madame Malay ce mercredi 27 janvier 2021

  Comme indiqué dans son communiqué de presse du 20 janvier 2021, l’AFSCA a rencontré ce mercredi 27 janvier à Jalhay madame Jenny Malay, de l’épicerie du village de Sart-lez-Spa, afin de discuter de la situation et de mettre en place des solutions pour assurer la sécurité alimentaire des consommateurs. Madame Malay a également été entendue sur la traçabilité des œufs. Le bourgmestre de Jalhay, Michel Fransolet, avait invité les deux parties à se rencontrer à la maison communale.

Après avoir passé en revue les différents manquements constatés lors du contrôle du 18 janvier, madame Malay s’est engagée à faire le nécessaire pour y remédier. Une relation de confiance s’est établie entre les parties et la visite de recontrôle prévue en février devrait le confirmer.

Madame Malay : « Vous savez, j’ai ouvert mon commerce en 1960, je suis donc dans ma 61ème année de tenancière et le plus ancien Delhaize de Belgique. Lorsque j’ai repris l’épicerie, peu de règles existaient, le régime TVA n'est d’ailleurs apparu que 11 ans après mon début d’activité. J’ai passé ma vie à servir mes clients en priorité et à respecter aux mieux les exigences de plus en plus pointues de la société actuelle. J’ai œuvré pendant 40 ans avant la création de l’AFSCA et, encore aujourd’hui, j’éprouve des difficultés à corriger certaines de mes habitudes vieilles de 61 ans qui ne répondent plus aux exigences de maintenant. Avec l’évolution de la société, je comprends tout à fait que des règles soient mises en place et qu’un organisme veille à les faire respecter. On me rapporte beaucoup de choses qui circulent sur le truc, là … facequlque chose, je suis très touchée par toutes ces attentions. Vous savez, pour passer une commande je dois faire des recherches sur un cahier datant de 2013, je dois ensuite solliciter une bonne âme qui est toujours dotée d’un fax afin qu’elle puisse le transférer via mail à mes fournisseurs. Il est temps pour moi de tirer ma révérence dans quelques mois, je souhaite le faire dignement comme j’ai toujours tenté dans le faire. J’ai rencontré l’AFSCA ce matin je suis soulagée de pouvoir régler tout cela rapidement à l’amiable. J’aimerais passer un dernier message: merci à tout le monde. Jenny »

Pour rappel, le contrôle de l’AFSCA suite à la plainte d’un consommateur dans l’épicerie du village de Sart-Lez-Spa avait pris une dimension émotionnelle sur les réseaux sociaux et dans les médias. Pourtant, dans le chef de l’AFSCA, il n’était ni question d’acharnement ni de fermeture prématurée du magasin : des manquements – graves - à la sécurité alimentaire avaient été constatés, sur lesquels l’AFSCA ne pouvait pas fermer les yeux.
La sécurité alimentaire et la protection du consommateur, quels que soient ses choix de consommation, doivent rester nos priorités. Il doit en être de même pour tous les acteurs de la chaine alimentaire, de la fourche à la fourchette.



Contact presse pour madame Malay :
Pierre-Yves Dauvister (0471 13 62 76 - py@localpharma.fr)

  Contact presse pour l’AFSCA :
Stéphanie Maquoi
stephanie.maquoi@afsca.be
Tél. : 0478 69 57 84
Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 27.01.2021    |   Haut de la page
Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Notre politique de cookies   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA - Tous droits réservés   |   Extranet