www.afsca.be       AFSCA - PESTE PORCINE AFRICAINE (PPA)
Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
HOME
FR NL DE



  Actualité en Belgique Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 22.01.2021

Communiqués de presse


Après un peu plus de 2 ans de lutte contre la peste porcine africaine (PPA), la levée des zones réglementées a été approuvée par la Commission européenne le 20 novembre 2020. Le 21 décembre 2020, la Belgique a également retrouvé son statut indemne de peste porcine africaine chez tous les suidés (porcs domestiques, sangliers sauvages et en captivité) au niveau de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

Par conséquent, l’arrêté ministériel du 26 septembre 2018 portant des mesures d’urgence concernant la lutte contre la peste porcine africaine est abrogé le 25 janvier 2021. Il est remplacé par l’arrêté ministériel du 15 janvier 2021 portant des mesures de prévention contre la peste porcine africaine.

Avec cette abrogation, l’interdiction de repeupler les exploitations porcines situées dans la zone infectée initiale est maintenant levée. Les éleveurs de porcs qui avaient été dans l’obligation d’abattre leurs animaux entre le 29 septembre et le 2 octobre 2018 peuvent donc à nouveau détenir des porcs.

Par ailleurs, il est à nouveau possible, dans le respect des règles et des mesures de biosécurité ad hoc, de charger des porcs de différentes origines sur le même véhicule, tant pour les porcs d'abattage que pour les porcs d'élevage. Il est également à nouveau possible de décharger un chargement de porcs reproducteurs dans différentes exploitations.


La vigilance reste néanmoins de mise. Présent à l’est de l’Europe et poursuivant sa progression, le virus de la peste porcine africaine est arrivé en Allemagne, à la frontière polonaise, en septembre dernier et s’y étend. La Belgique, comme tous les pays européens, doit donc demeurer très vigilante pour éviter une seconde introduction.

Afin d’éviter toute réminiscence de la maladie au sein des sangliers, et bien que la maladie soit considérée comme éradiquée, la Région wallonne maintient par ailleurs des mesures strictes de surveillance et de contrôle dans le sud de la province de Luxembourg. Ces mesures, qui permettent d’éviter un repeuplement trop rapide de ces zones par les sangliers, seront progressivement levées, selon une stratégie préétablie.


Rappel des faits

Il y a plus de deux ans - le 13 septembre 2018 - les premières infections de la peste porcine africaine (PPA) chez les sangliers ont été diagnostiquées dans notre pays. Depuis Etalle, une ville du sud de la province de Luxembourg, la maladie s'est propagée au fil des mois à l'ouest et au nord parmi la population de sangliers. Le cheptel porcin belge n’a jamais été contaminé pendant tout ce temps.

A la suite de ces infections, la Belgique a perdu son statut indemne de PPA chez les sangliers, tel que déterminé par l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Puisqu'aucune infection n'a été détectée chez les porcs et les sangliers détenus en captivité pendant cette période, notre pays a toujours conservé le statut indemne de l’OIE pour la PPA pour les animaux détenus en captivité.

L'AFSCA et la Région wallonne, via une coopération intense, sont intervenues très rapidement en délimitant des zones de restriction conformément à la réglementation de l'Union européenne et en instaurant une série de mesures de gestion strictes. L'objectif était d'éradiquer le virus de la PPA sur le territoire belge le plus rapidement et le plus efficacement possible et d'empêcher son introduction dans les élevages porcins.

La situation est stable depuis avril 2019 et peu de nouvelles infections ont été détectées chez les sangliers. La dernière infection confirmée sur un cadavre frais date du 11 août 2019. Par la suite, 6 autres cas ont été retrouvés, mais il s'agissait à chaque fois d'os de sangliers décédés plusieurs mois auparavant. La dernière mise à jour du nombre de cas positifs chez les sangliers est disponible sur le site de la Région wallonne: https://www.wallonie.be/fr/peste-porcine-africaine  

 

Historique des zones

Les zones, délimitées d’emblée autour des infections, ont été adaptées plusieurs fois au fil des mois selon la propagation de la maladie :

  • Dans un premier temps, une zone infectée provisoire a été délimitée le 14 septembre 2018.
    Dans cette zone, des mesures ont été prises tant pour les sangliers que pour les porcs domestiques. Entre le 29 septembre et le 2 octobre 2018, tous les porcs de cette zone ont été abattus suite à une décision du Ministre fédéral de l’Agriculture. Le repeuplement des exploitations était interdit depuis.

 

Zone infectée

 

  • Cette zone a été remplacée le 23 novembre 2018 – une fois la situation plus claire – par les 2 zones prévues par la réglementation européenne :
    • La zone II ou zone infectée est la zone où se trouvent les sangliers infectés.
    • La zone I est une zone tampon qui entoure complètement la zone II.

 

  • Dans ces zones I et II, des mesures étaient d’application, à la fois pour les sangliers et pour les porcs domestiques, conformément à la législation européenne.
  • En raison de la découverte de sangliers morts contaminés en dehors de la zone II, les zones ont été étendues à l’ouest et au nord en janvier, février et mars 2019 ainsi qu'en janvier 2020.
    Le 15 mai 2020, il a été décidé de réduire la zone II sur la base des critères suivants :
    • Le dernier cas positif dans la zone modifiée date du 17 février 2019.
    • Depuis, les efforts de surveillance passive et active sont restés inchangés et tous les sangliers trouvés morts ou abattus ont été testés négatifs pour la PPA.
    • Il n’y a plus de porcs domestiques dans cette partie de la zone II car toutes les exploitations ont été assainies sans repeuplement en septembre 2018.

La vidéo ci-dessous montrent comment cette évolution a eu lieu.

  • Le 20 novembre 2020, toutes les zones ont été levées. Il n’y a donc plus de zones réglementées en Belgique.

Les mesures prises par la Région wallonne concernant les sangliers et l’utilisation des forêts dans les zones et peuvent être consultées via le lien suivant : http://www.wallonie.be/fr/actualites/mesures-de-lutte-contre-la-peste-porcine-africaine

Les mesures concernant les porcs domestiques peuvent être consultées sous la rubrique "Mesures et prévention".

 
   
Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

SITES : AFSCA Professionnels
AFSCA Consommateurs
Portail de la Wallonie
Région flamande
Comité scientifique de l'AFSCA
CONTACTS :
Exploitations agricoles, transporteurs,... Contactez les ULC de l'AFSCA
Le point de contact AFSCA des consommateurs
Porte parole de l'AFSCA