www.afsca.be       AFSCA - BREXIT
Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
HOME
FR NL



 

Exportation vers le Royaume-Uni (R-U): Secteur végétal Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 26.03.2021

1. Contrôles phytosanitaires : Végétaux et produits végétaux réglementés

2 Aliments d'origine végétale   

3. Importation au Royaume-Uni après transit via l'UE

* * *

1. Contrôles phytosanitaires : Végétaux et produits végétaux réglementés

  • Quels végétaux ?

Depuis le 1er janvier 2021, les végétaux et produits végétaux hautement prioritaires sont soumis à des contrôles phytosanitaires lors de leur importation au Royaume-Uni.

Par contre, ce n’est qu’à partir du 1er janvier 2022 que les autres végétaux et produits végétaux réglementés seront soumis à un contrôle phytosanitaire lors de leur importation au Royaume-Uni.

Date
Quels végétaux et produits végétaux réglementés ?
Depuis le 01/01/2021

Végétaux et produits végétaux hautement prioritaires

  • Tous les végétaux destinés à la plantation
  • Pommes de terre de consommation et plants de pommes de terre
  • Machines agricoles et forestières utilisées
  • Semences, bois, écorces, troncs d’arbres et branches de plantes et d'arbres d'espèces spécifiques. Liste des espèces de plantes et d'arbres concernées
A partir du 01/01/2022

Végétaux et produits végétaux réglementés :

  • Végétaux et produits végétaux hautement prioritaires
  • Légumes-racines et légumes-tubercules
  • Fruits, autres que les fruits surgelés et les fruits spécifiés ici
  • Fleurs coupées
  • Graines et semences
  • Légumes-feuilles (autres que surgelés)
  • Quels sont les documents nécessaires pour introduire des végétaux et des produits végétaux au Royaume-Uni ?

Les végétaux et produits végétaux réglementés doivent être accompagnés d’un certificat phytosanitaire. Un certificat phytosanitaire est un document officiel par lequel le pays exportateur certifie que l’envoi a été inspecté, qu’il satisfait aux exigences phytosanitaires du pays importateur et qu’il est par conséquent exempt des organismes réglementés du pays importateur.

Le certificat phytosanitaire peut être demandé à l’unité locale de contrôle (ULC) au moins 48 heures à l’avance, à l’exception des week-ends et jours fériés.

Plus d’informations sont disponibles dans la circulaire relative à la délivrance de certificats phytosanitaires à l’exportation et à la réexportation (PCCB/S4/1604537)

 

  • À quelles exigences d’importation doivent satisfaire les végétaux et produits végétaux réglementés ainsi que le matériel d’emballage en bois ?

La législation phytosanitaire et l’évaluation des exigences phytosanitaires à l'importation peuvent être consultées à la page suivante exportation Royaume-Uni

Afin de démontrer le respect des exigences phytosanitaires à l’importation du Royaume-Uni, il convient parfois de transmettre des informations supplémentaires (par ex. concernant un lieu de production) au contrôleur qui rédigera le certificat phytosanitaire. Cet échange d'informations doit être effectué par le biais du certificat de pré-exportation. Plus d’informations sont disponibles dans la circulaire relative au certificat phytosanitaire de pré-exportation (PCCB/S4/673795).

Les envois de fruits et légumes doivent également être accompagnés d'un certificat de conformité. Plus d’informations sont disponibles dans la circulaire relative à la notification et à la certification des fruits et légumes frais importés ou exportés (PCCB/S1/LSW/597024).

Les exigences relatives au matériel d'emballage en bois sont disponibles ici.

  • En quoi consiste un contrôle à l’importation ?

Un contrôle à l’importation par l'autorité britannique se compose de trois parties :

  • Un contrôle documentaire : il s'agit notamment de vérifier si un certificat phytosanitaire original accompagne l'envoi ;
  • Un contrôle d'identité : un contrôle visuel de l’envoi permettant de vérifier que son contenu correspond aux informations reprises sur le certificat phytosanitaire et sur les autres documents d'accompagnement. On regarde entre autres le numéro du conteneur, les numéros des scellés, le pays d'origine, la description du produit et le nombre d’unités d’emballage.
  • Un contrôle physique : il comprend un contrôle visuel des marchandises et, si nécessaire, un échantillon est prélevé pour une analyse ultérieure afin de vérifier si les végétaux, produits végétaux ou autre matériel sont exempts d'organismes réglementés.
  • Où le contrôle à l’importation se déroule-t-il ?
 

Jusqu’au 01/01/2022, le contrôle documentaire pourra être effectué au poste de contrôle frontalier ou dans un lieu de destination enregistré ; le contrôle d’identité et le contrôle physique seront réalisés dans un lieu de destination enregistré. L’entreprise importatrice britannique peut s’enregistrer comme lieu de destination auprès de l’APHA pour les végétaux et les produits végétaux ou auprès de la Forestry Commission pour le bois et les produits du bois.

À partir du 01/01/2022, le contrôle documentaire, le contrôle d’identité et le contrôle physique seront effectués au poste de contrôle frontalier.

  • Bagage à main

À partir du 1er janvier 2021, les végétaux et produits végétaux hautement prioritaires (voir rubrique "végétaux et produits végétaux réglementés") présents dans un bagage à main doivent également être accompagnés d'un certificat phytosanitaire (par exemple, un rosier en pot). A leur arrivée, ces marchandises peuvent être soumises à un contrôle. Il ne s’agit pas uniquement du bagage à main des voyageurs mais également des conducteurs (et accompagnateurs) de moyens de transport opérant au niveau international (camions, train, ...).

2. Aliments d'origine végétale

À partir du 1er octobre 2021, les denrées alimentaires et les aliments pour animaux d’origine non animale à haut risque devront être notifiés via l'IPAFFS (Import of Plants, Animals, Food and Feed System). À partir du 1er janvier 2022, la notification préalable devra être effectuée au moins un jour ouvrable avant l'arrivée de l’envoi. L'envoi doit être importé via un poste de contrôle frontalier (PCF) où un contrôle documentaire et, éventuellement, un contrôle d'identité et un contrôle physique seront effectués.

Les produits non européens à haut risque qui n'ont pas été soumis à un contrôle à l'importation de l'UE (transit) doivent être notifiés aux autorités via l'IPAFFS à partir du 1er janvier 2021. L'envoi doit être importé via un PCF. Plus d’informations sur les produits à haut risque sont disponibles ici

  

3. Importation au Royaume-Uni après transit via l'UE

À l’heure actuelle, l’UE n’est pas obligée de contrôler systématiquement les végétaux réglementés provenant de pays tiers et dont la destination finale est également un pays tiers. Ces envois seront traités au Royaume-Uni comme des envois provenant de pays tiers et seront contrôlés dans des lieux d’inspection agréés.

Avis du Royaume-Uni (EN) :

https://www.gov.uk/government/publications/the-border-operating-model

https://www.gov.uk/guidance/import-plants-and-plant-products-from-the-eu-to-great-britain-and-northern-ireland

https://www.gov.uk/guidance/fresh-fruit-and-vegetable-marketing-standards-from-1-january-2021

https://www.gov.uk/guidance/importing-animals-animal-products-and-high-risk-food-and-feed-not-of-animal-origin-from-1-january-2021

 

* * *

 

 
   
Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Infos pour l'exportation :  Unités locales de contrôle (ULC) de l'AFSCA
Infos pour l'importation :  Postes de contrôle frontaliers (PCF) de l'AFSCA
Informations générales : Contactcenter Brexit - Via le formulaire en ligne ou par courriel brexit@afsca.be
Tél.: 02/211 98 98 - Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 12h30, ainsi que le mercredi de 13h à 16h30.